mercredi 21 mai 2008

Poetesses burlesques du 19e siecle - 2/4

Butterfly Yumimoto (18.12.1812 - 07.09.1879)

Fille unique de commercants/marins Japonais installes en Angleterre qui la nommerent d'apres leur mot anglais prefere.
Elle eut une education peu conventionelle; d'abord animiste (Shinto), elle se tourne vers le Christianisme a l'age de 19 ans et envisage meme de rentrer au couvent.
Le destin en decida autrement et elle fut engagee par un cabaret fort repute de Soho. Ses longs cheveux noirs et son elegance lui assura une place de choix parmi les amateurs de poesie burlesque.
Elle en jouait, d'ailleurs, venant sur scene en kimono de soie et armee d'un katana. Ses representations etaient dignes du theatre No classique, compositions au koto et scenes dramatiques a l'appui.

Ce fut en fait elle qui lanca le mouvement de 'poete pirate', surnommee ainsi a cause du bandeau rose qu'elle arborait continuellement sur l'oeil droit (qui aurait ete un present de Swinburne de Montserrat, un des derniers pirates).
Il fut d'ailleurs question pendant un temps d'une piece de theatre ecrite et co-realisee par Butterfly intitulee 'Poete-pirate a bord!', mais le projet ne vit jamais le jour.

Il y eu toutes sortes de rumeurs a son sujet: qu'elle etait en fait borgne; que Swinburne et elle etaient secretement maries; qu'elle avait ete romantiquement liee a une star feminine du cinema muet... Ces rumeurs ne furent jamais ni dementies, ni affirmees.

Butterfly finit sa vie en celibataire, n'ayant jamais eu aucun enfant et, apres avoir ete athee, puis agnostique pendant plusieurs annees, elle se tourna vers le Bouddhisme. Elle fit d'ailleurs un pelerinage au Tibet un an avant sa mort.

Posté par Janeczka à 20:53 - - Commentaires [15] - Permalien [#]


Commentaires sur Poetesses burlesques du 19e siecle - 2/4

  • C'est sympathique, tout ça . J'aime bien.
    Mais... dis donc, un sacré tournant:
    "envisage meme de rentrer au couvent.
    Le destin en decida autrement et elle fut engagee par un cabaret "
    Mouarf!

    Posté par val, mercredi 21 mai 2008 à 21:30 | | Répondre
  • Ca te rappelle des souvenirs de vie anterieure?

    Posté par Janeczka, mercredi 21 mai 2008 à 21:46 | | Répondre
  • Des commerçants nippons dont le mot engliche préféré est butterfly. Juste ciel! A cause de Madame? Un remake du Nô, no?

    Posté par caro_carito, jeudi 22 mai 2008 à 12:40 | | Répondre
  • beaujour djaneczka

    je viens chez toi aprés avoir lu ton com ches COUM. pour l'article précédent...
    combien sommes nous ainsi, en quête d'un temps de parole...
    "Et quand nous aurons parlé, alors nous nous tairons ensemble, et ce silence sera plus dense encore que toutes les paroles qui auront circulé entre nous
    ... oui combien sommes nous, hommes ou femmes, à aspirer à ce temps de confidences, d'échanges 1times ?

    joli ton texte... quelle drole d'histoire aux chemins si différents. comme dit VAL
    "du couvent au cabaret"
    bon aprés midi à toi.

    Posté par rsylvie, jeudi 22 mai 2008 à 14:52 | | Répondre
  • C'est comme les pélerinages à Lourdes, on chiffre les victimes d'accidents en centaines et le(s) miracle(s) sur les doigts d'une main.

    Sérieusement, vous vous placez où par rapport à ces personnalités ?
    Pourquoi cette attrait ?
    Comment cela vous est-il venu ?
    Avez-vous des projets ?
    Voulez-vous des plumes neuves ?
    Du sucre dans votre whisky ?
    Une tournée ?

    Posté par Papistache, jeudi 22 mai 2008 à 18:05 | | Répondre
  • Diable ! je ne me relis pas : remplacez "attrait" par "attirance" ou "cette" par "cet", merci !

    Posté par Papistache, jeudi 22 mai 2008 à 18:09 | | Répondre
  • Caro,

    Tu ne vas pas me croire, mais je n'y avais meme pas pense...

    Sylvie,

    Oui, je me retrouve la-dedans... contente que mes histoires te plaisent!

    Papistache,

    Serieusement, je ne me place nulle part. Je ne suis pas une poetesse burlesque, encore moins vivant au 19e siecle.
    Comment cela m'est-il venu? j'ai de droles de choses qui me viennent en tete vous savez... Ca m'etait venu en ecrivant ceci:
    http://djaneczka.canalblog.com/archives/2008/02/28/8069426.html#comments

    Quant a une tournee, pourquoi pas... des plumes neuves, j'aimerais bien aussi

    Posté par Janeczka, jeudi 22 mai 2008 à 18:29 | | Répondre
  • Très étonnante cette Butterfly... personnage mystique, singulière.. Une histoire du passé que m'intéresse

    Posté par brigou, jeudi 22 mai 2008 à 18:58 | | Répondre
  • Je suis contente que ca te plaise, Brigou. Encore 2 episodes a suivre!

    Posté par Janeczka, vendredi 23 mai 2008 à 07:16 | | Répondre
  • Parfois, nous avons effectivement de droles d'idées, et je me suis surprise à rire bêtement en me disant oui c'est amusant de mettre ses fantasmes en mots, et puis hé hé ça doit être rigolo les fantasmes de Janeska avec son chéri ! Aussi bête que ça. Ca doit être le printemps.
    Je t'embrasse
    Chat l'heureusement.
    Joëlle

    Posté par LE CHEMIN DU BON, vendredi 23 mai 2008 à 07:56 | | Répondre
  • Mes fantasmes a moi, je n'en parle pas, mais les fantasmes des autres, oui!
    Vive le printemps!!
    Bisous.

    Posté par Janeczka, vendredi 23 mai 2008 à 08:07 | | Répondre
  • C'est elle qui, au matin de son avant-dernier jour déclara :
    "le lotus de la prairie
    ne nage pas dans l'océan"

    Le chercheur tenace trouvera sur eBay une estampe de Shito Yogo illustrant cet aphorisme pénétrant.

    Posté par alainx, vendredi 23 mai 2008 à 15:37 | | Répondre
  • Ah, un connaisseur!!
    Mais elle n'est pas donnee cette estampe!

    Posté par Janeczka, vendredi 23 mai 2008 à 19:36 | | Répondre
  • Une estampe qui n'a pas encore atteint son prix plancher ???

    En tout cas je file lire le premiers, les 2ème et 3ème étant originaux ^^

    Posté par Umbre, samedi 24 mai 2008 à 18:59 | | Répondre
  • Merci Umbre! le dernier episode suivra des que je l'aurais ecrit!!

    Posté par Janeczka, samedi 24 mai 2008 à 19:31 | | Répondre
Nouveau commentaire